1722 - 2022 : trois siècles du Traité de Jean-Philippe Rameau La musique-science devant la question de l'harmonie

Mon 7 Nov 2022 to Wed 9 Nov 2022
Date limite d'inscription: 
Sun 15 May 2022

Appel à communication (English below) :

1722 - 2022 : trois siècles du Traité de Jean-Philippe Rameau
La musique-science devant la question de l'harmonie

Colloque international organisé par :

 Institut de Recherche en Musicologie (IReMus - UMR 8223) CNRS / Sorbonne Université, 

Sciences et Technologies de la Musique et du Son (STMS - UMR 9912) IRCAM.

Société Française d’Analyse Musicale (SFAM)
 

L’année 2022 marque les 300 ans du Traité de l’harmonie de Jean-Philippe Rameau, ouvrage majeur qui entend fonder la théorie de la musique sur des principes naturels. Considérant la musique comme une « science qui doit avoir des règles certaines », lesquelles « doivent être tirées d’un principe évident », Rameau désigne l’objectif d’une science fondamentale de l’harmonie. Se faisant, il propose une nouvelle représentation du langage musical, qui assoit la pensée harmonique du langage tonal.

Le socle mathématique de ce qui constitue le « principe évident » de Rameau ne sera énoncé qu’un siècle plus tard par Joseph Fourier dans son Traité de la chaleur, dont nous célébrons également le bicentenaire. Dépassant de loin le domaine de la propagation de la chaleur, le cadre conceptuel de Fourier bouleverse la compréhension du monde sonore. En outre, il fournit des moyens d’étudier la musique en tant que phénomène physique. Les méthodes qu’il engendre sont au cœur des problématiques musicologiques actuelles. 

Le colloque, organisé à l’occasion des 300 ans de la publication du Traité de l’harmonie de Rameau et des 200 ans de celle du Traité de la chaleur de Fourier, se propose de faire le point, autour de la question de l’harmonie, sur la possibilité, les conditions et la portée de ces « principes naturels », qui fondent la musique comme science. Il s’articule en deux sessions. La première porte sur la théorie de Fourier, en particulier sur ses répercussions en musicologie et son impact sur la création musicale. La seconde session est consacrée à un bilan des connaissances actuelles sur les fondements théoriques du phénomène de l’harmonie.

   

Session 1 (7 novembre)

Fourier 1822 : contexte scientifique du Traité de la chaleur, conséquences sur l'acoustique et la théorie de la musique, méthodes modernes d'analyse temps-fréquence.

L'analyse de Fourier est devenue centrale dans les méthodes d'analyse sonore. Helmholtz, le premier, en a mesuré la portée pour les aspects « psychophysiques » de la musicologie. En prenant en compte l'évolution temporelle, l'introduction des représentations sonographiques au milieu du XXe siècle a révolutionné la conception du monde sonore. L'évolution plus récente des méthodes temps-fréquence a généralisé la portée des idées de Fourier.

On s'intéressera à la fois aux aspects historiques et épistémologiques de la théorie de Fourier dans son lien avec la musicologie. En particulier, on cherchera à comprendre comment les avancées mathématiques de Fourier se rattachent à la théorie de Rameau, et comment la décomposition de Fourier a été l'un des éléments décisifs de la composition musicale au XXe et XXIe siècles, par exemple pour la musique spectrale.

Voici une liste, non limitative, des thèmes qui pourront être abordés : 

  • Contexte scientifique du Traité de la chaleur : équation des ondes, controverse des cordes vibrantes, travaux sur la superposition des sinusoïdes, connaissance des sons harmoniques, rôle de l'acoustique dans la formulation de la théorie de Fourier.
  • Liens entre Rameau et Fourier : approches biographiques, philologiques, épistémologiques, philosophiques.
  • Premières applications de la théorie de Fourier à l'acoustique : réalité sonore et physiologique de la décomposition harmonique, théorie physiologique d’Helmholtz, premiers analyseurs spectraux, premières synthèses harmoniques. 
  • Quel(s) spectrogramme(s) pour quel(s) usage(s) ? État des lieux sur les méthodes temps-fréquence et temps-échelle, intérêt et apport en musicologie.
  • Usage en analyse musicale : descripteurs audio, descripteurs harmoniques, analyse du timbre, analyse des textures…
  • Création musicale et paradigmes de composition inspirés par Fourier : synthèse sonore, musique spectrale…

 

Session 2 (8 et 9 novembre)

Les principes de l'harmonie trois siècles après Rameau.

Que sait-on aujourd'hui « du rapport des raisons et proportions harmoniques », « de la nature et de la propriété des accords », des « principes de [leur] composition » ?… Il s'agit de dresser un état des lieux des théories actuelles du phénomène harmonique, et des enjeux ouverts par de nouvelles représentations. Si la notion d'harmonie a pu paraître s'effacer devant celle de dissonance voire celle de bruit au XXe siècle, on note un regain d'intérêt récent pour ses aspects théoriques, en particulier dans le cadre des univers microintervalliques. On s'intéressera à la dimension perceptive de l'harmonie, ainsi qu'aux différentes approches (mathématique, acoustique, théorie du signal...), en posant la question de la possibilité de leur synthèse. 

Voici une liste, non limitative, des thèmes qui pourront être abordés : 

  • La perception de l’harmonie : perception des accords isolés, des transitions, perception en contexte musical, consonance et dissonance, aspects naturels et culturels de la perception, contenu émotionnel…
  • La diversité des approches théoriques : approches symboliques, approches signal (descripteurs audio, descripteurs harmoniques), approches mathématiques (combinatoires, géométriques…)
  • Les enjeux des représentations harmoniques : catalogues d’accords, classifications d’accords, Tonnetz, permutahèdre, réseaux, représentations géométriques, espaces continus d’accords, espaces de transitions… 
  • La théorie harmonique au-delà de l’univers tonal : exemples divers de théories harmoniques non tonales, musique microtonale, sons inharmoniques et analyses concrètes sur des œuvres…

 

Les propositions de communication seront envoyées à l’adresse suivante : colloquerameaufourier2022@free.fr

avant le 15 mai 2022

 

Les propositions comprendront : un titre, un résumé (maximum 1500 caractères), une bibliographie indicative (10 références maximum), une biographie (12 lignes maximum) dans un seul fichier au format .rtf sous la forme : NOM_RAMEAU2022.rtf.

Les réponses seront données pour le 15 juillet 2022 environ.

 

Comité d’organisation : 

Jean-Marc Chouvel (Sorbonne Université / IReMus), 

Manuel Gaulhiac (Expressive E)

 

Comité scientifique : 

Brigitte d'Andrea Novel (STMS - IRCAM)

Jean-Marc Chouvel (Sorbonne Université / IReMus), 

Julio Estrada (UNAM - Mexique)

Laurent Feneyrou (STMS - IRCAM)

Manuel Gaulhiac (Expressive E)

Franck Jedrzejewski (INSTN)

Vincent Lostanlen (LS2N - CNRS/École Centrale de Nantes)

Mikhail Malt (STMS - IRCAM)

Richard Parncutt (Universität Graz – Autriche) 

Yaroslav Stanishevskiy (Chercheur indépendant)

 

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

 

Call for papers :

1722 - 2022 : three centuries of Jean-Philippe Rameau's Treaty Music-science facing the question of harmony

 

Paris, November 7-9, 2022

 

International conference organized by :

 Institute of Research in Musicology (IReMus - UMR 8223) CNRS / Sorbonne University,

Sciences and Technologies of Music and Sound (STMS - UMR 9912) IRCAM.

French Society of Musical Analysis (SFAM)

 

 

The year 2022 marks the 300th anniversary of Jean-Philippe Rameau's Traité de l'harmonie, a major work that aims to base the theory of music on natural principles. Considering music as a "science that must have certain rules", which "must be drawn from an obvious principle", Rameau designates the objective of a fundamental science of harmony. In so doing, he proposes a new representation of musical language, which establishes the harmonic thought of tonal language.
The mathematical basis of what constitutes Rameau's "obvious principle" would not be stated until a century later by Joseph Fourier in his Traité de la chaleur, whose bicentenary we are also celebrating. Far beyond the realm of heat propagation, Fourier's conceptual framework disrupts our understanding of the sound world. Moreover, it provides the means to study music as a physical phenomenon. The methods it generates are at the heart of current musicological issues. 

 

The colloquium, organized on the occasion of the 300th anniversary of the publication of Rameau's Traité de l'harmonie and the 200th anniversary of the publication of Fourier's Traité de la chaleur, proposes to take stock, around the question of harmony, of the possibility, the conditions and the scope of these "natural principles", which found music as a science. It is articulated in two sessions. The first one deals with Fourier's theory, in particular with its repercussions in musicology and its impact on musical creation. The second session is devoted to a review of current knowledge on the theoretical foundations of the phenomenon of harmony.

    

Session 1 (November 7)

Fourier 1822: scientific context of the Traité de la chaleur, consequences on acoustics and music theory, modern methods of time-frequency analysis.

Fourier analysis has become central to the methods of sound analysis. Helmholtz, the first, measured its significance for the "psychophysical" aspects of musicology. By taking into account temporal evolution, the introduction of sonographic representations in the middle of the 20th century revolutionized the conception of the sound world. The more recent evolution of time-frequency methods has generalized the scope of Fourier's ideas.
We will focus on both the historical and epistemological aspects of Fourier's theory as it relates to musicology. In particular, we will seek to understand how Fourier's mathematical advances relate to Rameau's theory, and how Fourier's decomposition has been one of the decisive elements in 20th and 21st century music composition, for example in spectral music.

 

The following is a non-exhaustive list of topics that may be covered: 

 
- Scientific context of the Traité de la chaleur: wave equation, vibrating string controversy, work on the superposition of sinusoids, knowledge of harmonic sounds, role of acoustics in the formulation of Fourier's theory.
- Links between Rameau and Fourier: biographical, philological, epistemological, philosophical approaches.
- First applications of Fourier's theory to acoustics: sound and physiological reality of harmonic decomposition, Helmholtz's physiological theory, first spectral analyzers, first harmonic syntheses. 
- Which spectrogram(s) for which use(s)? State of the art on time-frequency and time-scale methods, interest and contribution in musicology.
- Use in music analysis: audio descriptors, harmonic descriptors, timbre analysis, texture analysis...
- Musical creation and composition paradigms inspired by Fourier: sound synthesis, spectral music...
 

Session 2 (November 8 and 9)

The principles of harmony three centuries after Rameau.

What do we know today about "the relationship of harmonic reasons and proportions", "the nature and properties of chords", "the principles of their composition"? The aim is to take stock of current theories of the harmonic phenomenon, and of the issues opened up by new representations. If the notion of harmony seemed to fade away in front of that of dissonance or even noise in the XXth century, we note a recent revival of interest for its theoretical aspects, in particular within the framework of microinterval universes. We will be interested in the perceptual dimension of harmony, as well as in the different approaches (mathematical, acoustic, signal theory...), while asking the question of the possibility of their synthesis. 

 
Here is a list, not restrictive, of the themes that can be approached: 

- The perception of harmony: perception of isolated chords, transitions, perception in musical context, consonance and dissonance, natural and cultural aspects of perception, emotional content...
- The diversity of theoretical approaches: symbolic approaches, signal approaches (audio descriptors, harmonic descriptors), mathematical approaches (combinatorial, geometrical...)
- The stakes of harmonic representations: chord catalogs, chord classifications, Tonnetz, permutaheder, networks, geometrical representations, continuous chord spaces, transition spaces... 
- Harmonic theory beyond the tonal universe: various examples of non-tonal harmonic theories, microtonal music, inharmonic sounds and concrete analyses on works...

Paper proposals should be sent to the following address: colloquerameaufourier2022@free.fr
before 15 May 2022
The proposals will include: a title, an abstract (maximum 1500 characters), an indicative bibliography (maximum 10 references), a biography (maximum 12 lines) in a single file in .rtf format in the form: NOM_RAMEAU2022.rtf.
The answers will be given by 15 July 2022 approximately.
Organizing committee: 
Jean-Marc Chouvel (Sorbonne University / IReMus)
Manuel Gaulhiac (Expressive E)

Scientific committee: 
Brigitte d'Andrea Novel (STMS - IRCAM)
Jean-Marc Chouvel (Sorbonne University / IReMus),
Julio Estrada (UNAM - Mexico)
Laurent Feneyrou (STMS - IRCAM)
Manuel Gaulhiac (Expressive E)
Franck Jedrzejewski (INSTN)
Vincent Lostanlen (LS2N - CNRS/École Centrale de Nantes)
Mikhail Malt (STMS - IRCAM)
Richard Parncutt (University of Graz - Austria)
Yaroslav Stanishevskiy (independant researcher)


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur